Loins des violences du monde désastreux...[LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Loins des violences du monde désastreux...[LIBRE]

Message par Mulberry le Jeu 30 Juin - 1:19

C'était le jour idéal pour aller se promener, loin d'un monde bien cruel. A vrai dire, je n'aimais pas la guerre, et le faite d'être conseillère me plais bien...Car je n'ai pas à me battre. D'ailleurs, ce petit coin paisible est ma cachette. Lorsque j'ai besoin de sortir du camp, pour respirer l'air frais de notre bonne nature. Les Kiro me donnent la chaire de poule. Ca devrait être horrible de ne pas avoir de truffe! Mais bizarrement, ce n'est pas la même chose avec ma déesse. Je me sens en confiance avec elle, d'ailleurs, il faut, tel est mon devoir de conseillère. Après mes pensées, j'avais décidé de me rendre près du ruisseau qui coulait paisiblement. Je m'approchais, tout en faisant mon large sourire gai. Mon visage était déformé par les courants d'eau. Je remuais doucement ma queue, ma tête bien dressée pour prendre le vent dans ma figure. J'étais heureuse d'être ici. Le ciel était dégagé et les oiseaux s'envolaient tout en criant leur hymne. Je fixais de nouveau le ruisseau. Je ronronnais quand j'entendis un bruit derrière moi. Je dressais une de les oreilles vers le bruit et me détournais enfin.

"Qui es là?"
avatar
Mulberry

Messages : 5
Date d'inscription : 24/06/2016
Age : 13
Localisation : //

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loins des violences du monde désastreux...[LIBRE]

Message par Sorano le Dim 24 Juil - 10:42

Un rayon de soleil entre dans ma grotte, et fait étinceller les cristaux.
C'est ainsi qu'une nouvelle journée commence. Je me léve doucement, et m'étire.
C'est un beau matin dis-donc.
Voilá qui me rapelle le jour oú mon histoire a pris une tournure... étrange. Je m'en souviens bien, ce jour lá. C'était le jour oú j'ai perdu ma mére. J'ai presque perdu mon amour, méme si c'était au final en vain.

Je vais dehors, et regarde le soleil.

Heureusement que je suis une déesse, pense-je en ricanant,sinon je serais aveuglée par la lumiére.

D'ailleurs, j'ai une petite soif. Le lac ne me tente pas, il y a trop de mauvais souvenirs lá bas. Oú alors...?
Le ruisseau !
Je commence á battre des ailes, et m'envole sans trop de difficulté.
Dans le ciel, je scrute les environs. Soudain, je vois le ruisseau.
Je fais un petit saltaut, et plonge vers le sol. Ralentissant ma chute, j'atterris gracieusement dans l'herbe.

-Qui est là ?

Je me retourne en sursaut. Á cóté de l'eau se trouve une chatte un peu violette ailée.
Tiens, c'est Mulberry, ma conseillére.
Je m'approche d'elle d'un pas confiant et important. Je m'empresse de la saluer.

-Bien bonjour, Mulberry ! Beau matin, n'est-ce-pas ?

J'incline légérement la téte, et souris. Aprés quelques instants, j'avance et m'asseois á cóté de ma conseillére.
avatar
Sorano
Admin

Messages : 40
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 15
Localisation : En train de te sanctionner huehuehue

Voir le profil de l'utilisateur http://eria.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loins des violences du monde désastreux...[LIBRE]

Message par Mulberry le Mar 16 Aoû - 20:39

Je secouais la tête lorsque j'aperçus Sorano. Pourquoi je me suis inquiété? Je m'empressais de la saluer à mon tour d'un hochement de tête et lui dit simplement.

"Oui, en effet!"

Je me remuais rapidement une oreille, affichant un petit sourire. Une bourrasque ébouriffa nos fourrures. Je plantais alors mes griffes dans la terre. Après ça, tout était calme. Mais j'avais une question qui trônait dans ma tête. Que pensait Sorano à propos de la violence? Moi, je déteste ça mais on est obligé si on veut défendre notre territoire. Je déployais mes ailes, les étira puis les rabattit sur mon corps. Je me tournais alors vers elle.

"Que pense-tu sur la violence?"

Cette question m'intérressait beaucoup. La violence a toujours existé, j'aimerais la bannir mais j'en ai pas les pouvoirs...Si on pourrait utiliser quelque chose d'autres pour défendre nos terres...Nous avons déjà eut assez de blessés pendant les guerres!
avatar
Mulberry

Messages : 5
Date d'inscription : 24/06/2016
Age : 13
Localisation : //

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loins des violences du monde désastreux...[LIBRE]

Message par Sorano le Mer 31 Aoû - 13:00

Mulberry hocha la téte en guise de salut.

"Oui, en effet"

La conseillére remua une oreille et sourit. Sorano crut voir un éclat de trouble dans son regard. Quelquechose l'inquétait...
Un vent souffla et ébouriffia leurs fourrures. Sorano regarda le ciel et le vent se calma.
Un nuage tourbillonnait au loin. Étrange.
En regardant en bas de nouveau, la déesse remarqua que les griffes de Mulberry étaitent sortis. Cette derniére étira ses ailes, puis les replia.
Elle se tourna vers Sorano, et dit :

"Que pense-tu sur la violence?"

La violence ? répéta Sorano dans sa téte. Elle savait bien que la chatte violette détéstait la violence, mais pourquoi aborder ce sujet maintenant ?

"Honnétement, je ne sais pas vraiment," admit Sorano, "peut-étre le monde serait meilleur si cette notion n'existait pas. Mais nos ennemis ne connaissent pas le mot 'pitié' non plus. Ce sont des créatures de l'obscurité et de la mort. Si nous nous battons plus, ils nous tueraient tous. Crois-moi, je les connais bien. Ils m'ont tout pris ; ma mére, ma meilleure amie, mon amour, et mon innocence également. Le temps est loin de l'époque oú je jouais au soleil, sans aucune responsabilité."

Sorano marqua une pause. Elle plissa les yeux, tentant de chasser les larmes qui lui étaient montées aux yeux.

_________________

Merci beaucoup á Mulberry !
avatar
Sorano
Admin

Messages : 40
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 15
Localisation : En train de te sanctionner huehuehue

Voir le profil de l'utilisateur http://eria.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loins des violences du monde désastreux...[LIBRE]

Message par Koen le Dim 18 Sep - 18:31




Une nouvelle journée commençait au camp Eria. Les rayons du soleil effleurèrent ma fourrure noire et bleu sombre. Cette soudaine lumière me réveilla, après étirements et bâillements, routine du l'éveil, je me levai et me diriger vers la sortie de ma tanière. Le ciel était dégagé nous montrant toute la beauté du firmament bleu ciel sans nuage et le soleil resplendissant. Cette belle matinée influa ma première humeur de la journée qui se révéla être, sans grande surprise, de la joie. Quittant la base de mon clan, je me dirigeai vers le ruisseau scintillant pour voir ses eaux claires. Aujourd'hui, je n'avais pas besoin d'assumer mes responsabilités et que je comptais bien en profiter. Suivant le chemin que tracer la petite rivière, j'allai tout droit. Cette eau, elle, n'avait pas vraiment de bifurcation possible, elle avait le chemin tracé, donc aucun doute sur la vie à mener. Du certaine manière, je l'enviais mais n'était-ce pas mieux de choisir sa propre voie même si cet avantage de procurer des doutes, des regrets?

"Que pense-tu sur la violence?"


Je reconnus la voix de Mulberry, mon égale, bien qu'elle soit conseillère depuis bien plus longtemps que moi, qui venais d'être nommé, pour le plus grand bonheur de ma grand-mère qui était morte juste après, elle avait tant attendu ce moment, elle seule savait que j'en étais capable...

Je m'avançai et vis plus précisément la silhouette de deux femelle, la deuxième étant Sorano, j'écoutai d'une oreille attentive car sa réponse m'intéressait.


"Honnêtement, je ne sais pas vraiment, peut-étre le monde serait meilleur si cette notion n'existait pas. Mais nos ennemis ne connaissent pas le mot 'pitié' non plus. Ce sont des créatures de l'obscurité et de la mort. Si nous nous battons plus, ils nous tueraient tous. Crois-moi, je les connais bien. Ils m'ont tout pris ; ma mére, ma meilleure amie, mon amour, et mon innocence également. Le temps est loin de l'époque oú je jouais au soleil, sans aucune responsabilité."


Chacun avait sa propre idée de la violence et je tenais à annoncer clairement la mienne, j'arrivai vers elle, calme, et dès qu'elle me virent, je leur fit à chacune d'elle un salut avant de prendre la parole:

"La violence est une notion abstraire et tout le monde en a sa propre idée, personnellement, j'en distinguent d'eux: la violence forcée et le vœu de la violence en d'autres somme le violence juste pour faire mal et prendre le pouvoir. Celle que nous utilisons est la forcée car nous sommes obligés de riposter face à nos ennemis. Mais eux, qu'elle est leur forme de violence? Sont-ils obliger de faire cela à cause de la nature, sont-ils conditionnés à faire ou est-ce leur libre-arbitre qui parle? C'est assez compliquée de le définir mais une chose est sûre. Dans cette guerre, tous, sur au moins un point, on aura été perdant. Sois parce que cela nous a changé, soit car nous avons perdu des personnes proches et pour d'autres raisons encore."


Hrp:
Je sais que je m'incruste mais comme c'est un rp lire je me suis dit que je pouvais Smile
avatar
Koen

Messages : 11
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loins des violences du monde désastreux...[LIBRE]

Message par Sorano le Mar 20 Sep - 20:08

HRP:
C'est pour sa que c'est libre x')

Sorano sursauta lorsqu'elle entendit la voix de Koen surgir de nulle part.

"La violence est une notion abstraire et tout le monde en a sa propre idée, personnellement, j'en distinguent d'eux: la violence forcée et le vœu de la violence en d'autres somme le violence juste pour faire mal et prendre le pouvoir. Celle que nous utilisons est la forcée car nous sommes obligés de riposter face à nos ennemis. Mais eux, qu'elle est leur forme de violence? Sont-ils obliger de faire cela à cause de la nature, sont-ils conditionnés à faire ou est-ce leur libre-arbitre qui parle? C'est assez compliquée de le définir mais une chose est sûre. Dans cette guerre, tous, sur au moins un point, on aura été perdant. Sois parce que cela nous a changé, soit car nous avons perdu des personnes proches et pour d'autres raisons encore"

Le conseiller noir avait sorti des buissons pour venir se placer sous les rayons du soleil.
La déesse sourit. Elle leva une patte pur chasser sa méche, qui était venue se poser devant son champ de vision.
Koen disait vrai : Il y avait plusieurs sortes de violences. Par rapport á cette guerre, c'était le clan de Spirit qui avait commencé; plus précisément, son pére.

"Oui, effectivement Koen, mais d'un autre point de vue, cela pourrait trés bien étre nous les "méchants". Je ne fais que le meilleur pour mon Clan, mais je crains qu'on ne puisse pas tenir sans avoir un nouveau plan. Les Kiro ne cessent d'augmenter leurs puissance."

Sorano avait un ton grave maintenant. C'était vrai. Les attaques sur les frontiéres s'avéraient de plus en plus nombreuses.

_________________

Merci beaucoup á Mulberry !
avatar
Sorano
Admin

Messages : 40
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 15
Localisation : En train de te sanctionner huehuehue

Voir le profil de l'utilisateur http://eria.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loins des violences du monde désastreux...[LIBRE]

Message par Sorano le Mar 4 Oct - 6:59

Up ?

_________________

Merci beaucoup á Mulberry !
avatar
Sorano
Admin

Messages : 40
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 15
Localisation : En train de te sanctionner huehuehue

Voir le profil de l'utilisateur http://eria.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loins des violences du monde désastreux...[LIBRE]

Message par Koen le Mar 4 Oct - 18:53



"Oui, effectivement Koen, mais d'un autre point de vue, cela pourrait trés bien être nous les "méchants". Je ne fais que le meilleur pour mon Clan, mais je crains qu'on ne puisse pas tenir sans avoir un nouveau plan. Les Kiro ne cessent d'augmenter leurs puissance."


Bien sur que pour les Kiro, nous sommes la cause de tout ce désastre, mais il est énormément compliqué de garder un esprit critique dans tout ça, et cette personne neutre, si elle existait, que penserait-elle? Avons nous raison? Avons nous tort? Est-ce que change la donne? Si quelqu'un d'extérieur nous dirait que nous sommes en tort, changerons-nous de point de vue pour autant? Surement que non.
Quand elle parla de la puissance des Kiro, mon esprit stratège se mit en route. Nous avions toujours un désavantage car nous étions toujours en position de défense, ils avaient le bonus de la surprise. Nous pourrions aussi le faire mais c'était contraire à l'esprit des Eria, mais si nous faisons pas d'offensives, jamais nous tiendrons nos ennemis à distance.

"Je sais, j'y réfléchis. Mais pourrions-nous vraiment les tenir à distance si nous ne commencions pas les offensives?"


Des stratégies de guerre, j'en imaginez tout les jours, dans toutes les positions, sur le front, pas surprise, tout en étant rapide et efficace. Mais ceci c'est de la théorie et on sait très bien qu'un plan ne se passe jamais comme on veut. On ne peut pas se permettre de combattre, sans avoir prévu ce qu'il pourrait arrivé, analyser les différentes possibilités. Mais tout ceci est imprévisible et dangereux et je ne veux pas précipiter les Eria dans la guerre et le sang.

HRP:
désolée pour le retard :/

avatar
Koen

Messages : 11
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loins des violences du monde désastreux...[LIBRE]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum